Vous êtes ici : Accueil > Sorties scolaires > Visite à Océanopolis pour les élèves de maternelle
Publié : 5 avril 2010
Format PDF Enregistrer au format PDF

Visite àOcéanopolis pour les élèves de maternelle

Souvenirs de cette journée

 

Le 19 mars, nous nous sommes rendus à ce rendez-vous tant attendu, non sans excitation. Moyens et grands se sont répartis en groupes, avec des itinéraires et horaires différents.

 

Au programme

Ateliers sensoriels sur les tropiques, visite du pavillon tropical, et en passant, observation des phoques, dont ceux de la clinique.

Et, c’est important, le pique nique !

 

Avant le grand jour, nous nous sommes préparés à dire ce que nous savions, où du moins nos suppositions, et à poser des questions.

 

Quelques réflexions préalables

· « On va voir des requins, des poissons, dans des aquariums. Peut-être une pieuvre, des requins scie, des tortues… peut-être du corail, comme celui de Julie. »

· « Les poissons ont besoin d’eau pour respirer. Ce ne sont pas des mammifères. (terme de vocabulaire appris avec les animaux de la ferme)

· Il existe aussi des mammifères marins comme les phoques. Il n’y a pas de baleines à Océanopolis, ni de dauphins.

· Les poissons ont des écailles.

 

Nos questions

· Qu’est-ce que c’est, du corail ? En trouve-t-on chez nous ?

· Les poissons pondent-ils des œufs ?

· Comment les poissons respirent-ils dans l’eau ?

· Comment s’appellent les petits des poissons (Ont-ils des noms comme les animaux de la ferme ?)

· Les poissons ont des écailles, et les requins ?

· Où sont les mamelles de la baleine ?

· Comment classe-t-on les animaux dans l’aquarium : les petits poissons avec les petits, les gros avec les gros ?

· Est-ce que les poissons entendent dans la mer ? Est-ce qu’ils font du bruit ?

· Est-ce qu’ils sentent des odeurs ?

· Que mangent-ils, Comment les nourris-t-on ?

Nous étions invités, lors de la visite, à retenir les noms des poissons, et leurs caractéristiques. (Nous n’allons pas les énumérer ici)

 

Visite du pavillon tropical, devant l’aquarium des requins.

 

La visite : les ateliers sensoriels

 

Guidés par Joëlle pour les GS, Morgane pour les MS, nous avons sollicité notre vue, notre odorat, notre toucher, notre ouïe à travers différents ateliers.

 

LA VUE

Atelier puzzles : reconstituer des poissons tropicaux

Pochoirs : tapoter avec de gros pinceaux les pochoirs en utilisant de la peinture bleue.

Quels beaux résultats ! Tous sont impatients de les rapporter à la maison…

 

L’ OUIE

Dans le « sonoglup », équipé d’un ordinateur avec écran tactile, nous devions écouter, puis reconnaître l’origine des sons entendus, en regardant les images.

Par exemple, nous avons découvert que les poissons clowns émettaient des sons par le claquement des mâchoires.

 

LE TOUCHER

Il fallait toucher, et visualiser

 

L’ODORAT

Sentir, puis identifier des odeurs tropicales.

 

Elle nous a aussi présenté les modes de vie de plusieurs poissons, leurs moyens de défense… Cela nous permettait aussi d’identifier les poissons tropicaux, de relever leurs particularités…

 

Le cinquième sens, le goût a simplement été utilisé lors de la dégustation du pique nique, très apprécié !

 

Nous avons aussi parcouru le pavillon tropical, guidés par Gaëlle, pour les GS, et Suzanne pour les MS, observé avec attention poissons et requins, coraux, tortue de mer, et plusieurs représentations de mammifères marins. Nous nous sommes attardés devant la clinique des phoques où sont recueillis régulièrement de jeunes phoques, (parfois même à Plouguerneau !) qui sont soignés, et relâchés.

 

Suite à notre visite, nous découvrons des documentaires, apprenant tous les jours davantage au sujet des animaux marins, créons des panneaux pour la porte ouverte, avec les MS, des documentaires avec les GS.

Tout un programme !

 

Réponses aux questions

1- Le corail  : Il a de drôles de formes en branche, en boule, en forme de tables.

 

Quand il est mort, est tout blanc. Le corail ressemble un peu à une anémone de mer, (accrochée à un rocher, avec plein de petits bras, les tentacules) Dans chaque petit trou, c’est la maison d’un animal.

La nuit, chaque tentacule va sortir pour attraper de toutes petites crevettes : du plancton

2- Oui, les poissons pondent des œufs

3- Les poissons respirent par les branchies

4- Les petits des poissons n’ont pas de nom comme les animaux de la ferme (hormis certains mammifères marins comme le dauphin, la delphine, et le delphineau)

5- La peau des requins est hérissée de petites pointes, très dures.

6- Les mamelles des baleines ne sortent qu’au moment où elles allaitent leur petit (le baleineau)

7- Les poissons à Océanopolis ne sont pas classés en fonction de leur taille. Normalement ils ne se mangent pas entre eux, car les gros poissons sont assez nourris.

8- Les poissons entendent des sons, nous en avons entendu lors des ateliers sensoriels, comme le chant des baleines, le chant des orques, le claquement des poissons clowns, etc…

9- Oui, ils sentent des odeurs. Par exemple les requins sont attirés par l’odeur du sang, si un animal est blessé.

10- Ils sont nourris, selon leur espèce, par des morceaux de poisson, des crevettes, etc…

Les poissons tropicaux peuvent être nourris par un plongeur. Par contre les requins sont nourris au moyen d’une perche, afin qu’ils n’associent pas la présence humaine à la nourriture.

N’hésitez pas à essayer à répondre aux devinettes (pièce jointe) !

.

.

.

.

.

..

 

Documents joints