Vous êtes ici : Accueil > Sorties scolaires > Les CM1 jouent avec les mots sur l’ile Wrac’h.
Publié : 12 juin 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Les CM1 jouent avec les mots sur l’ile Wrac’h.

Mercredi 11 juin, les élèves de CM1 de l’école Saint-Joseph ont fait l’école... buissonnière, à l’invitation de la médiathèque...
 
Ils sont allés rejoindre Jacques Ibanès sur l’Ile Wrac’h. L’auteur, en résidence sur l’île jusqu’à dimanche, les a accueillis et leur a proposé de faire le tour de l’île. "Vous en avez de la chance de vivre dans une si belle région" leur a dit l’auteur visiblement conquis par son séjour. Jacques Ibanès a commencé il y a quelques années un tour de France ; il a visité des sites tous plus beaux les uns que les autres... Et quand il a visité Plouguerneau pour la première fois en 2008, il savait qu’il y reviendrait... C’est maintenant chose faite avec la quinzaine qu’il a passée "en résidence", comme on dit dans le jargon des arts. Cette expérience a été rendue possible grâce à l’association "Iles et Phares en Pays des Abers" (IPPA).
 
L’auteur, originaire de Narbonne, a expliqué comment il avait fait pour se sentir "comme à la maison" dans le phare de l’île Wrac’h. "J’ai installé quelques livres de ma bibliothèque, quelques galets ou algues trouvés sur la plage, et je me suis laissé porter par ces magnifiques paysages", leur a-t-il expliqué... avant de poursuivre en précisant qu’il a tenu, chaque jour, un journal de bord... "Demain, j’écrirai que j’ai passé un joli moment avec vous"...
Les élèves de Stéphane Le Vourch se sont ensuite amusés à jouer avec les mots de la mer. Ils ont créé quelques bribes de poèmes en associant des mots tirés au sort, ce qui a occasionné des phrases tantôt jolies, tantôt loufoques...
 
Pou terminer, Jacques Ibanès, auteur, mais aussi compositeur, leur a chanté une chanson intitulée "Ile Wrac’h", qui sera certainement au programme du récital "Plein Ouest" qu’il donnera à la médiathèque, samedi, à 20h.
 
 
Pour mieux connaître Jacques Ibanès.
 
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.