Vous êtes ici : Accueil > Sorties scolaires > Souvenirs de classe de neige
Publié : 20 avril 2009
Format PDF Enregistrer au format PDF

Souvenirs de classe de neige

Compte-rendu de la classe de neige

 

Du 8 au 15 mars, les classes de CM1 et de CM2 ont participé à une classe de neige… A leur retour, ils ont écrit des compte-rendus…

 

Maison de l’Ours

 

En arrivant dans le musée, nous avons vu 2 ours naturalisés. Quand un animal meurt, le taxidermiste lui enlève sa peau, fait un moulage et recouvre le moulage de la peau ; les yeux sont remplacés par des billes. Dans une vitrine, on a vu aussi le squelette d’un des ours naturalisés (Charlotte).

 

Ensuite, nous avons écouté un documentaire audio qui nous a donné des informations sur la vie de l’ours dans les Pyrénées. Ensuite, l’animatrice nous a proposé un questionnaire.

 

Un film nous a raconté le mode de vie de l’ours. On y a appris que des ours slovènes ont été introduits dans les Pyrénées il y a quelques temps.

 

Pour finir, nous avons vu 2 ours vivants, appelés Bingo et Apollon : ce sont 2 ours qui vivaient dans un cirque et qui ont été adoptés et qui sont maintenant dans un enclos.

  

 

Les Mines de Vielle Aure.

Pendant notre séjour dans les Hautes Pyrénées nous avons visité la mine de Coustou qui domine Vielle Aure.

Les mines de la région étaient exploitées pour y extraire du manganèse qui servait à la fabrication de vernis, de colorants pour les peintures des poteries et des faïences puis plus tard pour la fabrication du chlore. La mine fut exploitée de 1845 à 1860 puis de 1866 à 1921.

Avant notre entrée « sous terre » nous avons mis des casques pour nous protéger d’éventuels éboulements. Ensuite nous avons été guidés par une bande-son pendant tout le trajet. Nous avons vu les différents outils des mineurs ainsi que les lampes à bougie, à huile et à pétrole. Les mineurs creusaient avec des pointes et des maillets, des marteaux, des pioches et ils utilisaient aussi de la dynamite pour avancer dans les galeries.

On nous a raconté la triste histoire d’un jeune mineur qui mourut lors d’une explosion car il voulait récupérer la photo de sa promise.

Le métier de mineur était un métier très dangereux, rude ( ils travaillaient 12h avec une pause de 30 min à midi ) et très stricte et tous les membres des familles y travaillaient ; les hommes, les femmes et même les enfants.

 

 

 

Le ski.

 

Lundi après-midi, nous avons loué le matériel à la boutique « Sarrat-Sports », de Saint-Lary-Soulan : skis, casques et bâtons (pour certains).

Les autres jours de la semaine, nous sommes allés skier à la station de Piau-Engaly qui se trouve à 1850 mètres d’altitude ; la plus haute piste culmine à 2500 mètres.

Les horaires des cours étaient de 13 heures à 15 heures (du mardi au jeudi) ; le vendredi, les cours ont eu lieu de 9h30 à 11h30 et de 13 heures à 15 heures. Nos moniteurs s’appelaient Virginie, Quentin et Christophe. Les débutants ont appris la technique du chasse-neige, l’escalier et la marche en canard.

Le dernier jour, nous avons passé nos épreuves pour obtenir nos médailles : ourson, flocon, 1ère, 2ème ou 3ème étoile. Chacun a reçu son carnet et son insigne, le soir, au cours d’une « cérémonie ».

 

A Gouaux, nous avons visité une chèvrerie…

 

1- la fabrication du fromage.

Dominique, la responsable de la chèvrerie, nous a expliqué les étapes de la fabrication du fromage de chèvre.

Verser une goutte de présure dans un bol de lait pour le faire cailler (la présure vient de l’estomac des chevreaux)

Verser le lait caillé dans un verre à égouttoir, le laisser reposer une nuit.

Retourner le fromage dans le verre pour le sécher, ajouter du sel ?

Le laisser à la fromagerie quelques jours pour obtenir des fromages frais ou vieux.

Emballer puis vendre au marché !

 

 

2- le nourrissage des chevreaux

La seule nourriture des chevreaux, c’est le lait. Nous avons participer à ce moment : ceux qui le voulaient ont pu donner le biberon. Pour donner le biberon, il fallait le soulever, pour que le chevreau arrive à téter, et pour ne pas qu’il avale d’air.

   

 

3- La traite des chèvres

Tout d’abord, on ouvre une trappe par laquelle arrivent les chèvres. Elles s’installent, puis on les trait. Une fois cette opération terminée, elles descendent dans l’enclos en passant par un pont. Dominique nous a expliqué comment le lait était aspiré par une machine branchée sur les mamelles des chèvres pour ressortir dans une autre pièce, dans un grand bac. La traite a lieu 2 fois par jour.

 

Musée de la Vallée d’Aure

 

Dans le Musée de la Vallée d’Aure, nous avons découvert la vie des Pyrénéens, au 19ème siècle.

La guide nous a présenté des scènes de la vie d’autrefois : la foire, des scènes de la vie de famille. Elle nous a montré les différents métiers qui existaient à l’époque, et elle nous a expliqué comment les rôles étaient répartis dans une famille ou un village. On a également appris les relations qui existaient entre les Français et leurs voisins Espagnols.

 

Lourdes

 

Sur le chemin du retour, nous avons fait une halte à Lourdes. Nous en avions parlé en caté la semaine précédente, et nous avons pu découvrir ce lieu de pèlerinage que plusieurs de nos grands-parents connaissent.

En arrivant à Lourdes, nous avons visité les lieux dans lesquels a vécus Bernadette Soubirous, la jeune fille à qui est apparue la Vierge Marie, en 1858 (maison paternelle, cachot). Ensuite, nous sommes allés au sanctuaire. Nous sommes allés dans la grotte, dans la basilique souterraine (qui peut accueillir jusqu’à 25.000 personnes. En face de la grotte, nous avons fait un temps de prière. Ensuite, ceux qui le voulaient ont pris de l’eau pour la rapporter à leurs familles.

Nous avons été impressionnés par l’immensité des lieux.

 

 

Visite à la chèvrerie